SUD PTT 62

Article de presse sur les négociations salariales à la Poste

mardi 21 décembre 2010 par irene

Quatre syndicats de La Poste (CFDT, CFTC, FO et CGC) ont signé lundi un accord salarial prévoyant pour les salariés de droit commun et non-cadres deux augmentations générales de salaires en 2011, l’une de 0,6% au 1er avril et l’autre de 1,2% au 1er septembre, selon La Poste.

"Pour les cadres, l’augmentation générale et celle de l’enveloppe de revalorisations individuelles sont fixées à respectivement 0,7% et 1,8% au 1er avril 2011", a ajouté La Poste dans un communiqué.

Plus de la moitié des employés de La Poste ont le statut de fonctionnaire et ne sont pas concernés par l’accord, qui s’applique aux 115.000 salariés de droit privé, sur un total de 287.000 personnes employées, a précisé à l’AFP un porte-parole.

Le "complément Poste", prime mensuelle fixe propre à l’entreprise, augmentera de 1,8%, en une fois, le 1er juillet 2011, une progression proche du cumul des deux augmentations générales de salaire. Les quatre syndicats signataires représentent un peu moins de la moitié des voix aux élections professionnelles, et plus du seuil de 30% nécessaire pour que l’accord s’applique, en vertu de la loi de 2008 sur la représentativité.

Les deux non signataires, la CGT (32,8% des voix) et SUD (21,9%), ont une semaine pour éventuellement exercer leur droit d’opposition. La CGT-Postes en discutera mardi, et n’a pas signé car "il n’y a pas eu de vraie négociation, la direction ne modifiant pas ses propositions", a expliqué à l’AFP Bernard Dupin, administrateur CGT.

Dans un communiqué, elle a insisté "tout particulièrement pour que, sans attendre, 400 euros soient versés à tous les personnels du groupe au titre des résultats" financiers.

La Poste a annoncé au premier semestre un résultat net part du groupe de 478 millions d’euros, en hausse de 23,2% par rapport au premier semestre 2009. La fédération SUD-PTT n’a "pas encore discuté" de son droit d’opposition, a indiqué à l’AFP son négociateur Hugo Reis, qui a cependant confié que cette option était peu probable. "Nous ne signons pas car nous avons réclamé, sans les obtenir", un 13ème mois, un salaire plancher de 1.500 euros, un passage d’échelon salarial plus rapide en fin de carrière (par seuil de trois ans au lieu de quatre) et une hausse de 5% pour tous, a-t-il indiqué. Le précédent accord salarial, signé fin décembre 2009 par les syndicats CFDT, CGC et FO, avait fixé des augmentations générales, toujours pour les personnels salariés non-cadres, de 0,5% au 1er janvier 2010, de 0,5% au 1er octobre 2010 puis de 0,6% au 1er janvier 2011. Pour les cadres, l’augmentation générale et l’enveloppe de revalorisations individuelles avaient été fixées respectivement à 0,6% et 1,6% au 1er avril 2010.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 21528

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTUALITES   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.25 + AHUNTSIC

Creative Commons License